La vie en bleu

La deuxième édition sud-américaine du Dakar s’est achevée par une cérémonie de podium où ont été accueillis les pilotes et équipages de 88 motos, 14 quads, 57 voitures et 28 camions. Le bleu y était à l’honneur, avec Cyril Despres qui s’est offert un troisième succès, tandis que l’Argentin Marcos Patronelli s’est imposé en quad. En autos, Carlos Sainz a été sacré au terme d’un duel serré avec Nasser Al Attiyah. La route a été beaucoup plus calme pour Vladimir Chagin, qui a collectionné les records sur la course : il rejoint Karel Loprais avec un sixième titre dans la catégorie camions.

La roue tourne… pour Despres
Trois ans qu’il attendait cela. Les larmes de joie sur le visage de Cyril Despres à l’arrivée de l’ultime spéciale symbolisent bien le long chemin qu’il a dû accomplir. Trois longues années de déception, de frustration et surtout d’entrainement depuis son dernier titre acquis sur les bords du Lac Rose à Dakar. Il y a un an, le pilote français, en plus de soucis de pneumatiques, était tombé sur plus fort que lui, en la personne de Marc Coma. Mais la tendance s’est inversée en cette 32ème édition. Motivé et préparé comme jamais et surtout entouré d’un team tout acquis à sa cause à l’image de son porteur d’eau Ruben Faria, Despres aura parfaitement maitrisé son Dakar, gérant au mieux sa KTM 690, pourtant bridée. Pas de coup d’éclat, mais une régularité digne d’un triple vainqueur . C’est avant tout comme cela que se gagne le Dakar. Avec en plus 3 victoires de spéciales, Cyril Despres rejoint son ancien coéquipier, le regretté Richard Sainct, au palmarès du Dakar avec une 3ème victoire après 2005 et 2007. L’adversaire désigné de Despres, Marc Coma, aura fait illusion jusqu’à la 3ème étape, celle parcourue dans la fournaise des dunes de Fiambala. Une surchauffe moteur lui fait alors perdre plus de 20 minutes sur le Français. Deux spéciales plus tard, un souci de pneumatique le condamne d’avantage. Le Catalan perd une demi-heure supplémentaire. Ajoutons à cela une pénalité de 6h pour « assistance sauvage ». Le double vainqueur du Dakar, qui achève finalement le rallye en 15ème position à 6h34 du vainqueur, doit se contenter du plus grand nombre de spéciales remportées sur ce Dakar, avec 5 succès. Le danger Coma repoussé, c’est finalement un autre pilote au guidon d’une KTM 690cc qui termine dauphin de Despres, Pal-Anders Ullevlaseter. L’objectif du Norvégien était le Top 3. Il élève encore le niveau, prouvant lui aussi que l’expérience et la régularité payent. Cerise sur le gâteau, le taciturne Pal remporte sa première spéciale sur le Dakar en 8 participations. Il achève son rallye à tout de même 1h02 du lauréat. Lors de ses trois premières participations, Francisco Lopez n’avait jamais réussi à achever la course. La 4ème aura été la bonne pour le Chilien. Troisième au général et vainqueur de 3 spéciales, « Chaleco » remporte du coup la catégorie 450cc sur une Aprilia, marque qui faisait sa première apparition sur le Dakar. Il devance le Portugais Helder Rodriguez (Yamaha), 4ème du général. Ce Dakar 2010 aurait aussi pu sourire à David Casteu. A la tête d’un projet innovant et ambitieux, le pilote français avait pris le départ du rallye au guidon d’une Sherco 450cc. Et dès la première journée, il mettait tout le monde d’accord. Brillant deuxième du rallye et crédible prétendant à la victoire finale au matin de la 5ème étape, le Niçois voyait ses rêves partir en fumée lors d’une violente chute sur la route d’Antofagasta. En remportant le classement des motards participant à l’épreuve pour la première fois, le Slovaque Stefan Svitko, 13ème du générale sur KTM est le parfait exemple de la montée en puissance des pays de l’est sur le Dakar, également symbolisée par la très belle 8ème position du Polonais Przygonski. Enfin, coup de chapeau à la petite, mais costaude, Annie Seel qui termine meilleure femme du Dakar, à la 45ème place.

Frères de rang
Après la sensation créée par Marcos Patronelli et sa 2ème place, derrière Josef Machacek en 2009, les supporteurs argentins attendaient beaucoup de leur nouvelle idole. Marcos se présentait ainsi, sur son 2ème Dakar, pour défendre un statut naissant et une responsabilité sportive lourde dans un pays transcendé depuis toujours par la chose mécanique. Epaulé par son frère aîné, et malgré un plateau quads très relevé où figuraient deux anciens vainqueurs (Machacek et Gonzalez), Marcos Patronelli a relevé ce drôle de défi en s’appropriant la 1ère place du général du début à la fin du parcours, avec l’exception notable de la deuxième journée où l’Espagnol Gonzalez Corominas « Pedrega » se glissait à la tête de la course. Remportant au passage 4 des 14 étapes, tandis que son frère Alejandro, franchissait, lui, 2 fois la ligne en vainqueur, Marcos Patronelli a résisté à tout pour s’imposer et devenir le premier vainqueur Argentin du Dakar. Alejandro, solide dauphin depuis la 7ème étape, a contribué au succès total et inédit d’une famille et d’un pays, laissant aux autres participants quelques victoires d’étapes que s’adjugeaient Hubert Deltrieu, Sebastian Halpern, par 2 fois, Christophe Declerck, 3 fois, et enfin Rafal Sonik lors de la dernière spéciale.

La formule Sainz
Quatre ans après son arrivée dans le monde du rallye raid, Carlos Sainz est parvenu à dompter le Dakar sur la longueur. Tenace, l’Espagnol a mobilisé son talent et a su solliciter à plein les ressources de son Race Touareg pour se distinguer. Il a surtout fait preuve d’un sang froid qui lui avait quelquefois fait défaut dans le passé, spécialement lors de l’édition 2009, où une sortie de piste dans les derniers jours de course lui avait coûté la victoire. Cette année, c’est dans un mano a mano brutal et sans concession avec Nasser Al Attiyah que le « Matador » a brillé. A deux reprises depuis l’arrivée du Qatari dans le team Volkswagen, au Rally dos Sertoes puis au Silk Way Rally, Sainz avait eu le dernier mot sur des erreurs fatales de son rival. Il restait à confirmer sur le Dakar cette impression de maîtrise totale du sujet. Il y est parvenu sans même avoir bénéficié de la moindre faute d’Al Attiyah, époustouflant de combativité jusqu’au dernier kilomètre de la course. A compter de la cinquième étape, où il a pris les commandes du rallye, Carlos Sainz n’a cessé de voir fondre son avantage sur le « merveilleux fou roulant », à l’affut de toutes les opportunités pour grignoter minutes et secondes. A l’issue de la dernière spéciale du rallye, l’écart n’était d’ailleurs plus que de 2’12’’ entre les deux rivaux. Sainz signe tout simplement la victoire la plus contestée de l’histoire du rallye. Plus globalement, l’édition 2010 peut-être regardée comme une apogée pour Volkswagen. Hormis le duel spectaculaire offert par Sainz et Al Attiyah, la firme allemande a placé un autre Race Touareg à la troisième place du classement général, avec Mark Miller. Le Dakar n’avait plus vu un podium monocolore depuis la razzia de Mitsubishi en 2003, et le carré gagnant Masuoka-Fontenay-Peterhansel-Sousa. Si la bataille pour la gagne s’est rapidement réduite à un match entre pilotes Volkswagen, la prestation des BMW X-3 promet des empoignades musclées lors des prochaines échéances. Les heures perdues par Stéphane Peterhansel sur l’étape 5 ne l’ont pas empêché de s’affirmer par la suite : vainqueur de quatre étapes cette année, le nouveau venu chez X-Raid se classe tout de même 4ème du général. L’équipe peut aussi se réjouir de la performance d’ensemble de Guerlain Chicherit, qui termine 5ème du général, avec une victoire d’étape en poche. Sur ce terrain, les X3 ont d’ailleurs tenu tête à Volkswagen, puisqu’en ajoutant celle remportée par Roma avant son abandon, les pilotes BMW ont mis la main sur 6 spéciales, contre 7 pour les « bleues ». Pour élargir le champ des contradicteurs de VW, il faudra peut-être aussi compter dans le futur avec le team JMB Stradale : les cinq Mitsubishi Lancer remaniées sont toutes à l’arrivée, avec trois d’entre elles dans le Top 10. Carlos Sousa, en pointe avec Mathieu Baumel, ancien partenaire de Chicherit, se classe justement en 6ème position, derrière le montagnard. Un peu plus loin dans le classement, un titre se jouait également pour les véhicules de la catégorie « Production ». Le Japonais Jun Mitsuhashi, qui s’était déjà distingué en 2007, a fait encore mieux cette année en Argentine et au Chili. Sa Toyota signe le 17ème temps au général, à plus de 17 heures de Carlos Sainz, mais avec près de 7 heures d’avance sur son premier poursuivant, Xavier Foj. Parmi les premiers participants, la famille Basso, père et fils, a formé l’équipage le plus méritant, avec la 37ème place du général à l’arrivée. Du côté des pilotes engagés en solo, Tim Coronel, sur un buggy McRae, remporte la catégorie devant l’Argentin Jorge Murano.

Les Kamaz de bout en bout
On ne sait pas si Vladimir Chagin chasse les records mais sa constance et sa maestria, ont porté, sur ce Dakar, le pilote russe au plus haut niveau des statistiques de l’épreuve. Auteur de 9 des 14 scratches de l’édition, il totalise dorénavant 56 victoires d’étapes, soit le record absolu, dépassant d’une unité la moisson réalisée par Stéphane Peterhansel. Le ‘Tsar’ Chagin a assommé la course dès la première spéciale pour s’installer en haut du général et ne plus quitter la position de leader. A San Carlos de Bolivar, lors de l’arrivée de la dernière spéciale, il donnait une 9ème victoire absolue à la marque au cheval bleu, dans un décompte, lui aussi historique, puisque Chagin rejoint Karel Loprais avec 6 succès au général. La domination de l’écurie du Tatarstan a été totale avec le complément des 4 victoires d’étapes de Kabirov et la levée de Mardeev, lors de l’ultime spéciale. La main mise des camions bleus n’a pu être contestée par les prétendants déclarés. Ales Loprais, sur Tatra, baissait pavillon, sur accident, dès la deuxième étape alors qu’il s’annonçait comme le meilleur contradicteur du Russe. Le Brésilien André de Azevedo, dans un bon rythme au départ, perdait toute possibilité de rivaliser dès le 5ème jour sur un gros ennui mécanique. La voie était libre pour les Kamaz, qui terminent sur un doublé, avec la 2ème place du tenant Firdaus Kabirov. Les batailles accessoires ont permis de voir un pilote français, Joseph Adua, sur le podium d’une étape. Marcel Van Vliet, dans son Ginaf, accroche, lui, une méritoire 3ème place au général, à plus de 10 heures de Chagin cependant, tandis que l’incombustible Sugawara finit 7ème. Deux autres participants historiques, les Catalans Oliveras et Juvanteny, se positionnent dans le Top 10.
© Amaury Sport Organisation.

2010, le parcours


parcours dakar 2010
31ème BUENOS AIRES – BUENOS AIRES
• Départ : 1 janvier 2010 de Buenos Aires (Argentine)
• Arrivée : 16 janvier 2010 à Buenos Aires
• Repos : 9 janvier à Antofagasta
• Longueur du rallye : 8 937 km (motos, quads) 9 030 km (autos, camions)
• Nombre de kilomètres de spéciale : 4 717 km (motos, quads) 4 810 km (autos, camions)
• Pays traversés : Argentine, Chili


DATE DÉPART ARRIVÉE Liaison Spéciale Liaison TOTAL
01/01 Buenos Aires Colon 317 km 0 km 0 km 317 km
02/01 Colon Cordoba 349 km Motos/Quads : 219 km 84 km 652 km
Autos/Camions : 251 km 684 km
03/01 Cordoba La Rioja 56 km Motos/Quads : 294 km 276 km 626 km
Autos/Camions : 355 km 687 km
04/01 La Rioja Fiambala 259 km 182 km 0 km 441 km
05/01 Fiambala Copiaco 394 km 203 km 32 km 629 km
06/01 Copiapo Antofagasta 90 km 483 km 97 km 670 km
07/01 Antofagasta Iquique 180 km 418 km 0 km 598 km
08/01 Iquique Antofagasta 37 km 600 km 4 km 641 km
09/01 Journée de repos
10/01 Antofagasta Copiapo 96 km 472 km 0 km 568 km
11/01 Copiapo La Serena 0 km 338 km 209 km 547 km
12/01 La Serena Santiago 112 km 238 km 236 km 586 km
13/01 Santiago San Juan 211 km 220 km 3 km 434 km
14/01 San Juan San Rafael 23 km 476 km 297 km 796 km
15/01 San Rafael Santa Rosa 76 km 368 km 281 km 725 km
16/01 Santa Rosa Buenos Aires 166 km 206 km 335 km 707 km
TOTAL 2 366 km Motos/Quads : 4 717 km 1 854 km 8 937 km
Autos/Camions : 4 810 km 9 030 km


Engagés


NOMBRE D’ENGAGES : 359
- Au départ : 131 autos
151 motos
25 quads
52 camions

PRINCIPAUX ENGAGES
Moto
COMA Marc (ESP) KTM
DESPRES Cyril (FRA) KTM
CASTEU David (FRA) SHERCO
ULLEVALSETER Pal anders (NOR) KTM
RODRIGUES Helder (PRT) YAMAHA
VILADOMS Jordi (ESP) KTM
KNUIMAN Henk (NLD) KTM
VERHOEVEN Frans (NLD) BMW
LOPEZ CONTARDO Francisco (CHL) APRILIA
GONÇALVES Paulo (PRT) BMW
PRZYGONSKI Jakub (POL) KTM
FRETIGNE David (FRA) YAMAHA

Quad
MACHACEK Josef (CZE) YAMAHA
PATRONELLI Marcos (ARG) YAMAHA
SONIK Rafal (POL) YAMAHA
DELTRIEU Hubert (FRA) POLARIS
BRAZINA Oldrich (CZE) POLARIS

Auto
DE VILLIERS Giniel (ZAF) VON ZITZEWITZ Dirk (DEU) VOLKSWAGEN
PETERHANSEL Stéphane (FRA) COTTRET Jean-paul (FRA) BMW
GORDON Robby (USA) GRIDER Andy (USA) HUMMER
SAINZ Carlos (ESP) CRUZ Lucas (ESP) VOLKSWAGEN
ROMA Joan (nani) (ESP) PERIN Michel (FRA) BMW
MILLER Mark (USA) PITCHFORD Ralph (ZAF) VOLKSWAGEN
AL-ATTIYAH Nasser (QAT) GOTTSCHALK Timo (DEU) VOLKSWAGEN
CHICHERIT Guerlain (FRA) THOERNER Maria cristina (CHE) BMW
HOLOWCZYC Krzysztof (POL) FORTIN Jean-Marc (BEL) Nissan Overdrive
ZAPLETAL Miroslav (CZE) OUREDNICEK Tomas (CZE) MITSUBISHI
NOVITSKIY Leonid (RUS) SCHULZ Andreas (DEU) BMW
TERRANOVA Orlando (ARG) MAIMON Pascal (FRA) MITSUBISHI
NEVES Mauricio jose (BRA) MAESTRELLI Clecio (BRA) VOLKSWAGEN
LAVIEILLE Christian (FRA) FORTHOMME Jean-Paul (BEL) NISSAN
SOUSA Carlos (PRT) BAUMEL Matthieu (FRA) MITSUBISHI
KAHLE Matthias (DEU) SCHÜNEMANN Thomas (DEU) Fast - Speed
GACHE Philippe (FRA) GORDON Fabrice (FRA) SMG

Camion
KABIROV Firdaus (RUS) BELYAEV Aydar (RUS) MOKEEV Andrey (RUS) KAMAZ
CHAGIN Vladimir (RUS) YAKUBOV Semen (RUS) SAVOSTIN Sergey (RUS) KAMAZ
LOPRAIS Ales (CZE) HOLAN Milan (CZE) JAROSLAV Miskolci (SVK) TATRA
VAN GINKEL Wulfert (NLD) DE ROOIJ Richard (NLD) TIJSTERMAN Willem (NLD) GINAF
DE AZEVEDO André (BRA) MARTINEC Jaromir (CZE) JUSTO Maykel (BRA) TATRA
MARDEEV Ilgizar (RUS) MIZYUKAEV Viatcheslav (RUS) KARGINOV Andrey (RUS) KAMAZ
MACIK Martin (CZE) KALINA Josef (CZE) BERVIC Jan (CZE) LIAZ
ADUA Joseph (FRA) RODEWALD Darek (POL) TORRALLARDONA Moi (ESP) IVECO
VAN VLIET Marcel (NLD) VAANHOLT Herman (NLD) VAN VEENENDAAL Gerard (NLD) GINAF
TOMECEK Tomas (CZE) MORAVEK Vojteck (CZE) VOJKOVSKY Petr (CZE) TATRA
SPACIL Marek (CZE) SMOLKA Radomir (CZE) MILOSLAV Janacek (CZE) TATRA


Classements


Classement Auto
Position Nom Prénom Temps Retard Marque Modèle Dossard Pays
1 SAINZ Carlos  47:10:00     VOLKSWAGEN Race Touareg 2 303 ESP
2 AL-ATTIYAH Nasser saleh  47:12:12   00:02:12  VOLKSWAGEN Race Touareg 2 306 QAT
3 MILLER Mark  47:42:51   00:32:51  VOLKSWAGEN Race Touareg 2 305 USA
4 PETERHANSEL Stéphane  49:27:21   02:17:21  BMW X3 CC 301 FRA
5 CHICHERIT Guerlain  51:12:49   04:02:49  BMW X3 CC 307 FRA
6 SOUSA Carlos  51:41:45   04:31:45  MITSUBISHI RACING LANCER 314 PRT
7 DE VILLIERS Giniel  52:20:19   05:10:19  VOLKSWAGEN Race Touareg 2 300 ZAF
8 GORDON Robby  53:12:24   06:02:24  HUMMER H3 302 USA
9 TERRANOVA Orlando  53:14:47   06:04:47  MITSUBISHI RACING LANCER 311 ARG
10 SPINELLI Guilherme  53:23:41   06:13:41  MITSUBISHI RACING LANCER 322 BRA
11 NOVITSKIY Leonid  53:48:35   06:38:35  BMW X3 CC 310 RUS
12 BARBOSA Miguel  54:31:23   07:21:23  MITSUBISHI RACING LANCER 332 PRT
13 MISSLIN Nicolas  56:06:41   08:56:41  MITSUBISHI RACING LANCER 318 FRA
14 LEAL DOS SANTOS Ricardo  56:47:21   09:37:21  BMW X 5 336 PRT
15 VAN DEIJNE Tonnie  61:01:48   13:51:48  MITSUBISHI Pajero Evolution 317 NLD
16 ERRANDONEA Bernard  62:25:12   15:15:12  SMG BUGGY 323 AND
17 MITSUHASHI Jun  64:49:58   17:39:58  TOYOTA VDJ200 341 JPN
18 KAHLE Matthias  66:36:37   19:26:37  Fast - Speed Fast - Speed EVO 3 315 DEU
19 SIREYJOL Patrick  68:06:45   20:56:45  BOWLER Wildcat 200 330 FRA
20 BALDWIN ROBERT  68:27:00   21:17:00  HUMMER H3 351 USA
21 HENRARD Stéphane  68:49:41   21:39:41  VOLKSWAGEN Buggy VW TDI 325 BEL
22 SOLOVYEV Yaroslav  70:12:47   23:02:47  SMG BUGGY 327 RUS
23 FOJ Xavier  71:27:25   24:17:25  TOYOTA Land Cruiser KXR 339 ESP
24 FAVRE Frédéric  73:52:49   26:42:49  TOYOTA HZJ 105 377 FRA
25 FROMONT Yves  77:05:02   29:55:02  BOWLER WILDCAT 200 370 FRA
26 SCHOTT Stephan  77:20:34   30:10:34  MITSUBISHI PAJERO 353 DEU
27 DE AZEVEDO Jean  77:35:30   30:25:30  MITSUBISHI Pajero 321 BRA
28 LU Ningjun  78:16:47   31:06:47  CHERY CHERY 382 CHN
29 JIANG Yaohuan  78:59:13   31:49:13  CHERY CHERY 383 CHN
30 CHAVIGNY Frederic  79:14:16   32:04:16  NISSAN PATHFINDER 359 FRA
31 STRUGO Jean-pierre  81:11:17   34:01:17  NISSAN PATHFINDER 342 FRA
32 VAN DER BEEK Wouter  81:34:46   34:24:46  KIA sorento 365 NLD
33 ZHOU Yong  82:44:12   35:34:12  GREAT WALL HOVER HOVER 389 CHN
34 TURON-BARRERE Michel  83:38:23   36:28:23  BUGGY Seat 364 FRA
35 SZUSTKOWSKI Robert  84:47:29   37:37:29  MITSUBISHI Pajero 356 POL
36 YACOPINI Alejandro miguel  85:23:53   38:13:53  TOYOTA SW 4 402 ARG
37 BASSO Jean-Claude  86:54:58   39:44:58  TOYOTA LAND CRUISER 410 FRA
38 POTTIER Olivier  88:21:12   41:11:12  BUGGY MD 379 FRA
39 MORIN Eric  89:10:08   42:00:08  BOWLER Wildcat 200 391 FRA
40 SMULEVICI Etienne  94:41:26   47:31:26  EUROREPAR-SMG HDJ100 357 FRA
41 JANECEK Jiri  95:06:25   47:56:25  TOYOTA Land Cruiser 120 373 CZE
42 VAUTIER Jean francois  95:27:17   48:17:17  TOYOTA LAND CRUISER KDJ 120 415 FRA
43 ROUND Paul  103:13:31   56:03:31  DESERT WARRIOR Desert Warrior 396 SVK
44 LATRACH Jorge  106:51:56   59:41:56  TOYOTA LAND CRUISER 349 CHL
45 ZHU Jinzhong  108:30:07   61:20:07  TOYOTA TACOMA 438 CHN
46 VAN LOON Erik  111:05:34   63:55:34  MITSUBISHI L200 337 NLD
47 FERRAND MALATESTA Fernando  111:29:27   64:19:27  TOYOTA FJ Cruiser 435 PER
48 GONZALEZ Gaston alberto  112:29:21   65:19:21  TOYOTA TUNDRA 393 ARG
49 SISTERNA Lino  114:24:00   67:14:00  MITSUBISHI Pajero 420 ARG
50 CORONEL Tim  115:13:34   68:03:34  MC RAE 4x2 347 NLD
51 LURTON François  115:57:47   68:47:47  BUGGY Seat 398 FRA
52 MURANO Jorge  123:41:48   76:31:48  TTOYOTA LAND CRUISER 80 430 ARG
53 SERINET Gilles  130:18:47   83:08:47  BOWLER 2006 424 FRA
54 LEYDS Chris  153:16:15   106:06:15  MC RAE 4x2 369 NLD
55 GIRARD Christophe  165:02:08   117:52:08  TOYOTA Land Cruiser 427 FRA
56 LEON Fernando  191:51:24   144:41:24  TOYOTA LAND CRUISER PRADO 433 CHL
57 RUBINETTI Cristian amilcar  207:45:07   160:35:07  TOYOTA Hilux 4WD JATON 423 ARG

Classement Moto
Position Nom Prénom Temps Retard Marque Modèle Dossard Pays
1 DESPRES Cyril  51:10:37     KTM 690 Rally Replica 002 FRA
2 ULLEVALSETER Pal anders  52:13:29   01:02:52  KTM 690 004 NOR
3 LOPEZ CONTARDO Francisco  52:20:25   01:09:48  APRILIA RXV450 009 CHL
4 RODRIGUES Helder  52:30:10   01:19:33  YAMAHA WR 450F 005 PRT
5 FRETIGNE David  53:06:33   01:55:56  YAMAHA 450 WRF 012 FRA
6 DUCLOS Alain  53:09:12   01:58:35  KTM 690 014 FRA
7 STREET Jonah  54:00:20   02:49:43  KTM 690 024 USA
8 PRZYGONSKI Jakub  54:26:36   03:15:59  KTM 660 RALLY 011 POL
9 PAIN Olivier  54:38:57   03:28:20  YAMAHA 450 WRF 016 FRA
10 PEDRERO GARCIA Juan  54:44:25   03:33:48  KTM 690 034 ESP
11 FARIA Ruben  55:46:57   04:36:20  KTM 690 Rallye 019 PRT
12 BERGLUND Thomas  55:53:37   04:43:00  KTM 690Rally 023 SWE
13 SVITKO Stefan  56:49:11   05:38:34  KTM KTM 450EXC 128 SVK
14 CECI Paolo  57:40:17   06:29:40  APRILIA RXV 450 Touareg 035 ITA
15 COMA Marc  57:43:23   06:32:46  KTM 690 RALLY 001 ESP
16 CZACHOR Jacek  58:09:17   06:58:40  KTM 660 RALLY 018 POL
17 KNUIMAN Henk  59:49:57   08:39:20  KTM 690 Rally 007 NLD
18 ZANOTTI Alessandro  60:18:03   09:07:26  APRILIA RXV450 043 MAF
19 VERHOESTRAETE Frank  60:29:22   09:18:45  KTM 690 RALLY 156 COG
20 PROHENS Felipe  60:36:11   09:25:34  HONDA CRF450X RALLY 041 CHL
21 LORMAND Etienne  61:49:22   10:38:45  YAMAHA 450 WR 066 FRA
22 JAMETT Manuel  62:37:08   11:26:31  YAMAHA WRF 450 129 CHL
23 PICCO Franco  62:47:53   11:37:16  YAMAHA WR 450 F 049 ITA
24 LIEFHEBBER Hans-jos  62:56:09   11:45:32  KTM 530 EXC 048 NLD
25 ROBIN Dominique  63:03:23   11:52:46  KTM 690 RALLY 064 FRA
26 PABISKA David  63:30:40   12:20:03  YAMAHA WR 450 F 062 CZE
27 JARMUZ Krzysztof  63:34:49   12:24:12  HONDA CRF450 DAKAR X 022 POL
28 PISANO Michael  63:50:40   12:40:03  SHERCO 450 020 FRA
29 MATTHEIS Rodolpho  64:03:16   12:52:39  KTM EXC 450 025 BRA
30 BIANCHI PRATA Pedro  64:30:38   13:20:01  BMW 450 029 PRT
31 BOLLERO Rodolfo osvaldo  64:37:52   13:27:15  KTM 690 rally factory 116 ARG
32 LAZARD Laurent  64:44:39   13:34:02  KTM 690 RALLY 033 URY
33 DABROWSKI Marek  65:04:53   13:54:16  KTM 660 RALLY 039 POL
34 PROHENS Jaime  65:10:36   13:59:59  HONDA CRF 450X 040 CHL
35 PUERTAS HERRERA Miguel  65:29:32   14:18:55  KTM 525 EXC 032 ESP
36 AMBROSIO Carlos  65:40:48   14:30:11  HONDA CRF 450 X 063 BRA
37 KREJCI Roman  66:18:30   15:07:53  YAMAHA WR 450 F 118 CZE
38 POLLARD Rob  66:35:26   15:24:49  KTM 690 RALLY 122 AUS
39 FREINADEMETZ Martin  66:57:41   15:47:04  KTM 690 RALLY 110 ROU
40 BOINNARD Ludovic  67:37:45   16:27:08  KTM 690 RALLY 026 USA
41 DE GROOT Richard  67:49:21   16:38:44  YAMAHA WR450 106 NLD
42 SOLER Pau  68:46:01   17:35:24  BMW G450X 085 ESP
43 CLAUDIO Rodriguez  69:34:29   18:23:52  HUSQUARNA TE 450 CC 161 CHL
44 VRUGGINK Gerrit jan gerben  69:34:44   18:24:07  HONDA CRF450 DAKAR X 087 NLD
45 SEEL Annie  69:55:40   18:45:03  KTM SuperRocket 525 076 SWE
46 SNIJDERS Marcel  70:25:14   19:14:37  HONDA CRF 450 X 072 NLD
47 GELEBART Gilles  70:35:32   19:24:55  KTM 450 EXC 101 FRA
48 CARILLON Patrice  71:03:01   19:52:24  KTM 690 030 FRA
49 MERKIT Kemal  71:28:44   20:18:07  KTM 690 055 TUR
50 BUSIN Pablo  71:42:12   20:31:35  HONDA CRF 450 X 081 ARG
51 VALLE Octavio  72:04:47   20:54:10  HONDA CRF 450 X 155 MEX
52 PEÑATE MUÑOZ Pedro manuel  73:02:39   21:52:02  KTM EXC 525 125 ESP
53 PEILLON Philippe  73:13:32   22:02:55  KTM 660 RALLY 107 GAB
54 RANDYSEK Dusan  74:33:03   23:22:26  YAMAHA WR 450 F 067 CZE
55 TRAHAN Patrick  74:34:54   23:24:17  HONDA RF 450 X 153 CAN
56 BARRIERE VARJU Christophe  74:51:50   23:41:13  KTM 660 121 AUS
57 MENARD Jean-Christophe  74:55:55   23:45:18  YAMAHA WRF 099 FRA
58 GELEBART Serge  75:53:29   24:42:52  KTM 450 EXC 102 FRA
59 SAGHMEISTER Gabor  77:58:24   26:47:47  KTM 690 Rally 051 SRB
60 QUIROGA Julio Federico  78:25:01   27:14:24  YAMAHA WR 450 160 ARG
61 MAZET Jean-Claude  78:53:19   27:42:42  KTM 690 RALLY 046 FRA
62 VESELY Jan  78:57:46   27:47:09  YAMAHA WR 450 F 157 DEU
63 VILLARRUBIA Julián  80:12:22   29:01:45  YAMAHA JVO 450 WR 038 ESP
64 PRISER Serge  80:43:44   29:33:07  KTM EXC 103 FRA
65 CAVELIUS Philippe  81:36:35   30:25:58  KTM 690 RALLY REPLICA 142 FRA
66 MORO Joel  81:54:49   30:44:12  YAMAHA WRF 450 065 FRA
67 GIANNETTI Silvia  82:31:06   31:20:29  KTM 525 EXC 093 ITA
68 MUGNAIOLI Fabrizio  82:31:49   31:21:12  KTM 690 RALLY 094 ITA
69 PALANTE Eric  85:21:06   34:10:29  HONDA CRF 450 X 086 BEL
70 ALAN Eduardo  87:59:59   36:49:22  KTM EXC 530 070 ARG
71 COLA Federico eduardo  91:45:49   40:35:12  KTM 530 EXC R 138 ARG
72 CARLYLE Paul  92:29:45   41:19:08  KTM 525 EXC F 141 GBR
73 PLANSON Gilles  93:17:59   42:07:22  KTM 690 RALLY 111 FRA
74 GUTIERREZ Jose  97:03:32   45:52:55  KTM 690 RALLY 075 ESP
75 SU Wenmin  97:17:03   46:06:26  JINCHENG JC450Y 151 CHN
76 DE BENEDICTIS NETO Vicente  98:47:58   47:37:21  HONDA CRF 450 X 113 BRA
77 KRABBENBORG Tonny  99:44:34   48:33:57  HONDA CRF450 DAKAR X 095 NLD
78 RESSING Aloys  99:58:55   48:48:18  HONDA CRF450 DAKAR X 091 NLD
79 AMENGUAL Martin  100:12:58   49:02:21  YAMAHA WR 450 F 158 ARG
80 GARCIA VITORIA Manuel  100:29:19   49:18:42  KTM 525 EXC 092 ESP
81 BOTTAZZINI Gabriel Juan  101:35:51   50:25:14  HONDA CRF 450 X 139 ARG
82 WEI Guanghui  103:41:45   52:31:08  JINCHENG JC450Y 152 CHN
83 NOONE Philip  103:48:13   52:37:36  KTM 525 EXC 104 IRL
84 DELAUNAY Alain  104:09:08   52:58:31  HONDA CRF 450 X 097 FRA
85 MEIER Christina  105:42:00   54:31:23  YAMAHA WR 450 F 100 DEU
86 PASCUAL Sergio gabriel  106:03:36   54:52:59  KTM 690 ENDURO R 144 ARG
87 JONES Tamsin  109:57:46   58:47:09  YAMAHA WR 450 131 GBR
88 CALIFANO Christian  131:45:09   80:34:32  KTM 690 RALLY 120 FRA

Classement Quad
Position Nom Prénom Temps Retard Marque Modèle Dossard Pays
1 PATRONELLI Marcos  64:17:44     YAMAHA RAPTOR 700 251 ARG
2 PATRONELLI Alejandro  66:40:43   02:22:59  YAMAHA RAPTOR 700 277 ARG
3 GONZALEZ COROMINAS Juan manuel  69:25:15   05:07:31  YAMAHA Raptor 700 256 ESP
4 DECLERCK Christophe  70:04:40   05:46:56  POLARIS 525 OUTLAW 258 FRA
5 SONIK Rafal  70:08:08   05:50:24  YAMAHA Raptor 252 POL
6 HALPERN Sebastian  73:25:15   09:07:31  YAMAHA RAPTOR 700 255 ARG
7 BRAZINA Oldrich  80:51:25   16:33:41  POLARIS OUTLAW IRS 254 CZE
8 AUERT Brice  81:10:00   16:52:16  CAN-AM RENEGADE 800 264 FRA
9 GRAUE Bernardo rolando  81:55:04   17:37:20  CAN-AM Renegade 800 X 260 ARG
10 MAZZUCCO Daniel  89:36:23   25:18:39  CAN-AM RENEGADE 800 X 267 ARG
11 PIGNET Yann  92:05:20   27:47:36  CAN-AM RENEGADE 800 276 FRA
12 HANSEN Santiago  98:06:44   33:49:00  POLARIS 850 efi 273 ARG
13 LIPAROTI Camélia  100:13:08   35:55:24  KTM 525 XC 259 ITA
14 ESTANGUET Julio cesar  103:49:51   39:32:07  CAN-AM renegade 800 efi 271 ARG

Classement Camion
Position Nom Prénom Temps Retard Marque Modèle Dossard Pays
1 CHAGIN Vladimir  55:04:47     KAMAZ 4326 501 RUS
2 KABIROV Firdaus  56:17:55   01:13:08  KAMAZ 4326 500 RUS
3 VAN VLIET Marcel  65:48:07   10:43:20  GINAF X 2222 508 NLD
4 MACIK Martin  67:26:08   12:21:21  LIAZ 111.154 506 CZE
5 MARDEEV Ilgizar  70:04:16   14:59:29  KAMAZ 4326 505 RUS
6 VAN GINKEL Wulfert  70:34:03   15:29:16  GINAF X 2222 503 NLD
7 SUGAWARA Teruhito  72:34:24   17:29:37  HINO RANGER 514 JPN
8 OLIVERAS David  78:43:53   23:39:06  MERCEDES 1844-AK 523 AND
9 JUVANTENY Jordi  79:20:14   24:15:27  MAN TGA 26.480 6X6 511 ESP
10 CLAUDIO Bellina  81:51:59   26:47:12  GINAF x2223 518 ITA
11 BORRERO GOMEZ Manuel  85:21:29   30:16:42  MAN TGA 26.480 6X6 517 ESP
12 VAN PELT Rob  89:57:53   34:53:06  MERCEDES axor 2 544 NLD
13 DE LEEUW Tom k.s.  94:46:04   39:41:17  MAN TGA 18.480 4x4 526 BEL
14 VERBIST Francois g.  95:48:49   40:44:02  MAN TGA 26.480 6x6 521 BEL
15 VERHEYDEN Paul  97:13:41   42:08:54  DAF 75 543 BEL
16 BESNARD Sylvain  97:54:40   42:49:53  MERCEDES 2635 AK8M 529 FRA
17 VAN GINKEL Edwin  109:58:46   54:53:59  GINAF X 2223 525 NLD
18 GONZALEZ Richard  112:13:12   57:08:25  MAN 4X4 534 FRA
19 ASURMENDI Gonzalo  113:23:52   58:19:05  MAN TGA 18.480 4X4 547 ESP
20 BARAN Grzegorz  127:25:09   72:20:22  MAN TGA 18.480 4X4 538 POL
21 OFFRINGA Kornelis  128:52:12   73:47:25  Mercedes Benz Unimog 552 NLD
22 SAUMET Michel  139:16:10   84:11:23  MERCEDES 1935 AK 4X4 536 FRA
23 KÜHN Udo  139:45:34   84:40:47  MAN TGA 13 - 6x6 530 DEU
24 PIANA Marco  146:58:48   91:54:01  MERCEDES unimog 500 541 FRA
25 VAN LANKVELD Frans  177:59:37   122:54:50  DAF AV75PC 537 NLD
26 CASALE Francisco  210:18:00   155:13:13  ATAKAMA 2038 551 CHL
27 FASKO Pavel  219:09:25   164:04:38  MAN M2000 18.285 4X4 550 SVK
28 BOUCOU Michel  228:39:38   173:34:51  RENAULT KERAX 524 FRA